Le 12 mars 2021, un Consortium méditerranéen pour la biodiversité a été initié. A l’aube d’une montée en puissance cruciale de la mobilisation pour la biodiversité à l’échelle mondiale avec l’objectif affiché d’arriver à protéger durablement 30% de la planète, 2021 est une année phare pour la lutte contre l’érosion de la biodiversité avec de nombreux rendez-vous internationaux.

En Janvier 2021, le One Planet Summit organisé par la France avec les Nations Unies et la Banque Mondiale, a lancé le mouvement avec l’annonce d’une démarche pour une  Méditerranée Exemplaire 2030. Le Congrès Mondial de l’UICN pour la Conservation de la Nature à Marseille en Septembre et la 15eme COP de la Convention sur la Diversité Biologique en Chine viendront ponctuer cette année de la biodiversité.

Face aux nombreux défis pesant sur la Méditerranée (changement climatique, érosion de la biodiversité, pollutions, pressions sur les ressources…), l’Initiative MedWet, le Réseau des Aires Marines protégées de Méditerranée (MedPan), l’Initiative pour les Petites Îles de Méditerranée (PIM), la Tour du Valat (TdV), l’Association Internationale des Forêts Méditerranéennes (AIFM) et le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN, avec le soutien du Conservatoire du littoral, ont lancé le Consortium Méditerranéen pour la Biodiversité.

Une ambition commune : unir leurs forces afin de protéger plus efficacement la biodiversité des montagnes à la mer, des forêts, des îles, des zones humides et des aires marines dans le Bassin Méditerranéen. Le Consortium partage des objectifs communs : protéger et restaurer efficacement la biodiversité méditerranéenne, identifier, mettre en œuvre et valoriser les solutions basées sur la Nature, mobiliser et soutenir les communautés locales dans la prise en compte de la préservation des ressources naturelles et dans leurs relations mettant en jeu des problématiques de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code