#Info Monde

Les 17 ODD des Nations Unies

17 objectifs de développement durable des Nations Unies pour sauver le monde

Les objectifs de développement durable nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

L’océan est à la base des phénomènes mondiaux qui rendent notre planète habitable pour l’humanité. L’eau de pluie, l’eau potable, les conditions météorologiques, le climat, les côtes, une grande partie de nos aliments et même l’oxygène de l’air que nous respirons, tous sont fournis et régulés par les océans.

La gestion prudente de cette ressource vitale mondiale est un élément clé pour un avenir durable.

Des exemples d’actions menées dans le cadre de l’ODD 14 sont nombreux et peuvent vous inspirer.

Les chiffres :
  • Les océans couvrent les trois quarts de la surface de la Terre, contiennent 97% de l’eau de la Terre, et représentent 99% des espaces de vie disponibles sur terre en volume
  • Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour subvenir à leurs besoins
  • Les océans contiennent près de 200 000 espèces identifiées, mais les chiffres réels pourraient se compter en millions
  • Les océans absorbent environ 30% du CO2 produit par les humains et atténuent les impacts du réchauffement climatique
  • Les océans sont la plus grande source mondiale de protéines, avec plus de 3 milliards de personnes dépendantes des océans pour leurs principales sources de protéines
  • La pêche maritime emploie directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes
  • Selon Ocean Open, les niveaux actuels d’acidité ont augmenté de 26% depuis le début de la révolution industrielle.
  • Les eaux côtières se détériorent en raison de la pollution et de l’eutrophisation. Sans efforts concertés, l’eutrophisation côtière devrait augmenter dans 20% des grands écosystèmes marins d’ici 2050.