Wim KIEZENBERG

Fondateur NicePlogging

Wim Kiezenberg, the "Plogging Dutchman"

Rencontre avec Wim Kiezenberg, fondateur de NicePlogging, place du Pin où l’aventure NicePlogging a commencé en 2018. 

 

Pouvez vous nous dire qui vous êtes en deux mots ?

Je suis né à Amsterdam aux Pays Bas. Je suis un amoureux de Nice depuis 33 ans, ville dans laquelle j’habite maintenant depuis 3 ans.

Vous êtes le fondateur de NicePlogging, d’où vous est venue cette idée ?

Avec Bela Hatvani, nous avons créé l’association Everyday.earth à Nice pour parler des sujets de société qu’ils soient économiques, sociaux, environnementaux.

Il y a deux ans, j’ai découvert une initiative en Suède appelée « Plogging » qui avait pour but de lutter contre la pollution. J’ai trouvé cette idée très intéressante.

C’est ainsi que vous avez eu l’idée de créer NicePlogging ?

Oui, tout à fait. « NicePlogging » est une des activités de l’association Everyday.earth.

Le terme suédois « Plogging » est une combinaison de mots qui veut dire qui veut dire à la fois « ramasser » et « courir ».

Chaque semaine, nous nous donnons rendez-vous à la Place du Pin pour sensibiliser les gens en leur parlant avec pédagogie et bienveillance de l’importance de préserver son environnement, sa rue, son quartier.

Au fur et à mesure de nos rendez-vous hebdomadaires, nous remarquons qu’il y a moins de déchets, de mégots dans la rue ! Nous constatons un changement de comportement.

L’autre aspect du projet, qui est important pour moi, est de créer des intéractions, des discussions avec les habitants. Chaque année 750 personnes participent à NicePlogging !

Nous sommes ravis de voir de plus en plus de personnes nous rejoindre. Notre volonté est d’être constructif en participant chacun à notre niveau à une petite action et, ceci, dans la bonne humeur. Nous souhaitons créer un mouvement sur le long terme.

Je dis toujours « From Ego to We go ». Je ne suis pas quelqu’un de naïf. Je crois tout simplement à la possibilité pour chacun de créer un changement à son niveau par des actes simples.

Quelles perspectives pour NicePlogging ?

Nous avons des demandes d’habitants qui souhaitent que nos actions se développent dans d’autres quartiers de Nice. Nous avions commencé à y réfléchir, lorsque la crise sanitaire COVID-19 est arrivée en mars dernier. Nous reprendrons ce projet plus tard, quand la crise sanitaire sera derrière nous.

Nous participons également à des actions de nettoyages de plages notamment avec World CleanUp Day. Il faut savoir que chaque jour ce sont 6000 kilos de déchets qui se retrouvent sur la plage du Castel !

NicePlogging fonctionne qu’avec des bénévoles. Souhaitez vous dire un mot pour la jeunesse qui souhaite s’impliquer dans la protection de l’environnement grâce au bénévolat ?

En général, le bénévolat est bon pour soi-même. Cela permet de changer les choses. Je dis toujours que chacun peut « être le changement ».

Quand tu vois quelque chose qui ne te plait pas, au lieu de ne rien faire, tu peux changer les choses en agissant à ton propre niveau.

C’est une forme de développement personnel. Etre conscient que tout est possible.

Tes actions peuvent constituer une inspiration pour quelqu’un d’autre. Tu impulses un changement pour toi-même mais aussi pour les autres, pour la société.

Merci Wim pour nous avoir relaté l’expérience de NicePlogging ! 

info sur la page Facebook https://www.facebook.com/niceplogging

Par Florence Moretti

2/09/2020 NIce